Je m’appelle Grégoire Huret, je vis à Paris et je fais de la photo argentique. Je prends presque exclusivement des photos en noir et blanc, et la plupart du temps des photos de rue. J’ai beaucoup utilisé de pellicules Kodak (Tri-X et T-MAX 400) mais aujourd’hui je n’utilise que de la ILFORD HP5 Plus. Je trouve que la HP5 a plus a plus de nuances entre le noir et le blanc que les Kodak.

Au niveau de la sensibilité, 400 ISO est parfait pour la photo de rue, surtout avec le climat parisien. Il y a beaucoup de changements de luminosité et de zones d’ombres du coup je trouve que la HP5 s’adapte bien à cet exercice.

Je développe moi même mes films noir et blanc mais je ne suis pas vraiment rigoureux dans le processus. J’ai une routine mais les répétitions, les retournements, les temps et les températures peuvent parfois varier. Je dois admettre que j’aime le grain. J’aime les photos avec du grain et bien contrastées, c’est peut être pourquoi je ne fais pas trop attention à mes développements. J’aime cette façon de faire, de rester libre, comme lorsque je prends des photos dans les rues de Paris.

Je développe mes négatifs avec une dilution de 1+3 (Ilford ID11) pendant 19min avec une eau à 20°C. Je ne pousse jamais mes pellicules… J’aime quand ça reste simple.

Toutes les photos ont été prises avec un Leica M6 TTL/35mm Summicron, sauf la photo de la femme dans le métro qui a été prise avc un vieux Olympus MJU 1.


Grégoire Huret
 
 

Get involved: submit your 5 Frames With

Get your 5 frames featured here. You can submit your 300-350 word article using this form.

This series is being produced in conjunction with Hamish Gill's excellent 35mmc.com. Head on over to read the other half of these stories there.


 

2 COMMENTS

Add your voice